Origines et Inspirations du Festival de Staël

 

Le festival Madame de Staël est issu d’une longue tradition d’art théâtral au château de Coppet depuis la fin du XVIIIe et début du XIXe siècle. À cette époque, le groupe de Coppet emmené par Germaine de Staël réunit bon nombre d’intellectuels tels Benjamin Constant, Jean Sismondi, Charles-Victor de Bonstetten, August Wilhelm Schlegel, etc. Ce cercle de réflexion se sert du théâtre pour exprimer et diffuser ses idées philosophiques et politiques inspirées des Lumières. Ces réflexions constituent aujourd’hui un patrimoine intellectuel d’une valeur inestimable.

 

Dans les années 1960, le Château de Coppet organise les premières « Journées Staëliennes », l’occasion pour tous les spécialistes et les jeunes chercheurs de se réunir autour des écrits et la pensée légués par Germaine de Staël et le groupe de Coppet. En 2002 la thématique de ces journées étant le théâtre, l’idée de donner des représentations au sein du château est lancée sous l’impulsion concommittante de Martine de Rougemont et du Comte d’Haussonville, lequel souhaite ardemment voir jouées des pièces de son illustre aïeule au sein du Château. Hélas, faute de moyens, le projet est sursis. Il faudra attendre 2008 pour qu’un premier spectacle soit donné à l’intérieur du domaine. Mis en scène par Gérard Demierre et réunissant plus d’une centaine de comédiens amateurs, cette pièce « Madame de Staël bonsoir ! » connaît un franc succès.

 

Fort de cette réussite, Renzo Baldino, alors directeur du Château de Coppet, approche plusieurs personnalités, en vue de créer un festival pérenne. Après plusieurs projets avortés par manque de financements, l’association « Autour de Madame de Staël » voit finalement le jour en 2011, grâce au soutien apporté par Patrice Engelberts de la Fondation Engelberts. La manifestation a l’objectif de réaliser des pièces de théâtre ou des plaidoiries directement inspirées par l’œuvre de Germaine de Staël et du groupe de Coppet. Deux autres personnalités joueront également un rôle capital : le metteur en scène Alain Carré et le célèbre avocat Marc Bonnant, dont les plaidoiries figurent depuis les débuts comme l’un des éléments phares du festival. La Présidence de l’association revient à Patrice Engelberts. Renzo Baldino en est le trésorier et Pascale Mela, directrice du comité d’organisation. La direction artistique est confiée à Alain Carré en charge d’organiser la programmation.

 

En juin 2011 se déroule la première édition du festival « Autour de Madame de Staël ». Créées en exclusivité pour l’événement, les pièces de théâtre mises en scène, et interprétées parfois, par Alain Carré se jouent devant un parterre conquis. Accueillant des artistes de renom, tels qu’Isabelle Caillat, Anne Vaucher ou Paolo Corsi, cette première édition connaît ainsi un magnifique succès. L’association décide de reconduire cette formule l’année suivante et elle connait encore une fois une heureuse fortune.

En décembre 2012, lorsque Patrice Engelberts décide de se retirer, Antoinette Mir, grande amatrice des arts et petite-fille d’Elvire Popesco, est élue à l’unanimité à la présidence. Entre 2013 et 2016, soutenue par un comité élargi composé de membres bénévoles très engagés dans la vie culturelle Coppétane, Antoinette Mir veille à consolider les bases institutionnelles de l’Association et à renforcer le patrimoine artistique de Coppet, tout comme ses liens avec le Château de Coppet et la Municipalité. Le Festival prend de l’essor pour devenir un événement culturel prisé de la région. Sa directrice, Pascale Mela, privilégie peu à peu les pièces issues du Festival Off d’Avignon aux créations, infléchissant sa programmation vers le théâtre traditionnel. En 2016, arrivée au terme de son mandat, elle dirige bientôt le festival de théâtre de l’école privée, Le Rosey.

 

Le Conseil de l’Association sollicite bientôt Alain Carré, à qui le Festival doit sa création, pour reprendre la direction des prochaines éditions à compter de 2018 et redonner au Festival un nouvel élan.

 

En 2017, le directeur du Château, Renzo Baldino, décide de remplacer exceptionnellement l’édition annuelle du Festival par les Célébrations du Bicentenaire de la mort de Madame de Staël, dont la direction artistique est également confiée à Alain Carré.

 

Dès 2018, le Festival de théâtre Madame de Staël retrouve sa place à la mi-juin et son concept d’origine, à savoir un festival de créations dédiées à l’esprit de Germaine de Staël et au Groupe de Coppet. Car bien que 200 ans nous séparent, leurs réflexions et la modernité étincelante de leurs écrits constituent une source d’inspiration quasi intarissable et méritent amplement d’être célébrées par un festival à vocation universelle.

 

 

 


 

Retrouvez une présentation du Festival de Staël sur NRTV le 21 juin 2018. Interview du directeur du festival Alain Carré par Andréa Bra Lopo (à 2 min. et 8 min.)