Aïssa Derrouaz

Aïssa Derrouaz

Après avoir a suivi la formation du conservatoire de Paris de 1984 à 1986, Aïssa Derrouaz a continué de se perfectionner au conservatoire de Genève de 2006 à 2010 où il reçoit le certificat d’études en interprétation avec les félicitations du jury et le prix du Conservatoire Populaire de musique, danse et théâtre.

Il monte pour la première fois sur les planches en 1985 à Paris dans « A quoi rêvent les jeunes filles » de Musset, où il interprète Quinola. L’année suivante, il est l’Abbé Deiderio dans une pièce de Musset, « Les Marrons du feu ».

De 1999 à 2001, il est en tourné dans toute la France avec « Sade, concert d’enfers » de Corman où il incarne l’illustre écrivain. En 2000, il joue Roimage des « Légendes de la forêt viennoise » de V. Horvath à Paris.

En 2008, commence sa collaboration avec Alain Carré qui le met en scène dans « Dom Juan » de Molière, où il tient le rôle de Pierrot. Après avoir joué dans « Bikini Black », un long métrage de Clément Ndzana en 2009 et dans une adaptation des « Fables de la Fontaine » de Nicolas Rinuy à Genève en 2010. Il retrouve Alain Carré et Musset pour la pièce « Un Caprice ». Le duo se réunit une fois de plus pour « Vous avez dit Hopper » de M. Wodtke-Demange à Lausanne. Les deux hommes ne se quitte décidément plus. En 2011, Aïssa interprète Newton aux côtés d’Alain Carré dans « Les Physiciens » de Dürrenmatt lors d’une tournée à Genève et Annecy. En 2013, lors du festival Autour de Madame de Staël du Château de Coppet Aissa collabore une fois de plus avec Alain Carré dans « Le Neveu de Rameau » de Diderot, puis en 2015 pour « Sweet Justice » de Guy Bottequin et de nouveau à Coppet en 2017.

En Parallèle à sa carrière de comédien, Aïssa Derrouaz enseigne le théâtre pour enfant à Annecy.