Marc Bonnant

Marc Bonnant

Né en 1944, d’une mère tessinoise et d’un père genevois, Marc Bonnant est issu d’une importante famille d’avocats et de magistrats. Après des études à Genève à la Faculté de droit, il crée en 1973 son premier Cabinet d’avocats avec Me Nicolas Peyrot. En 1978, il devient Membre, puis Président de la Commission de Droit pénal de l’Ordre des Avocats de Genève. En 1982, il est élu au Conseil de l’Ordre. Cette même année est créé le Concours d’Art oratoire, dont il a assumé depuis lors la présidence. Dès 1982, il est aussi Membre, puis Président de la Commission de Déontologie de l’Ordre des Avocats de Genève. En 1984, il est élu au Vice-Bâtonnat. En 1986, à 41 ans, il est le plus jeune Bâtonnier de l’histoire genevoise.

En 1986, il fonde avec le Barreau de Paris notamment, la Conférence Internationale des Barreaux Européens qui se consacre à l’étude des problèmes de l’avocature et à la réflexion prospective sur ses métamorphoses inévitables ou utiles. En 1996, il crée un second Cabinet d’avocats à Genève avec Me Dominique Warluzel, le Prof. François Bellanger, Me Olivier Péclard et Me Frédéric Marti – épaulé par une quinzaine d’avocats, associés et collaborateurs. Me Bonnant a été nommé Officier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur en France, et a reçu le Prix du Rayonnement français.

En parallèle à ses activités juridiques, brillant helléniste et latiniste, Marc Bonnant est un ardent défenseur de la langue et de la littérature françaises. Il goûte les joies de s’exprimer hors du prétoire sous la forme de procès convoquant d’illustres personnages historiques : Iphigénie, Médée, Jésus, Marie Antoinette, Voltaire, Rousseau, Descartes, Sade, Baudelaire, Wagner, etc. A Genève, on le retrouve régulièrement au Grand-Théâtre, au Théâtre des Salons, aux Bâtiment des Forces Motrices, mais aussi au Festival de théâtre Autour de Madame de Staël au Château de Coppet. A Lausanne, au Théâtre Boulimie, au château de Chillon, etc. la liste est infinie…

Marc Bonnant donne également de nombreuses conférences sur l’art oratoire et vient récemment d’être sacré à la Nuit de l’Eloquence à Paris meilleur orateur francophone vivant.